EnglishFrançais
  Mot de passe oublié? / Rejoindre la communauté





  Rechercher

 Actualités | Artistes | Oeuvres | Concours | Groupes | Expositions | Cours-Stages | Musées | Associations | Carte d'art 



   Partager

Contacter

Site Web


Date de début
2/11/
Date de fin
2/11/


Catégorie

Photographie -



Description

Présentation de la rencontre/débat :
Travail photographique réalisé lors dune résidence artistique à la Galerie Lumière dEncre à Céret dans les Pyrénées orientales. Cette résidence de 3 mois sest déroulée entre novembre 2015 et févier 2016. :
Pourquoi les paysages céretants font rêver ?
La relation qui lie l'image de Céret à la beauté de ses paysages n'est plus à faire, son musée et son histoire regorgent des références élogieuses des plus grands artistes du siècle dernier.
Mais qu'en est-il aujourd'hui ?
Jean-Philippe ASTOLFI vous invite par lusage de la photographie contemporaine à poser la question : Les paysages cérétants sont-ils encore beaux, peuvent-ils encore nourrir la création artistique ?
Dans cette intervention, lartiste, en rappelant le contexte de son travail sur les paysages, sefforcera dinscrire cette question dans son parcours et les intentions contenues dans sa démarche.
Un deuxième temps, par un jeu de question-réponse, permettra léchange sur un sujet qui concerne tous celles et ceux qui portent un regard attentif aux paysages cérétants et à leur évolution.
« La question qui m'était posée : "Pourquoi les paysages cérétans font rêver ?" m'a amenée à aborder le paysage dans une approche qui simule l'enquête sociologique.
Poser la question « Pourquoi les paysages cérétans font rêver ? » cest poser demblée le principe que nous avons affaire à des paysages exceptionnels et quils correspondent aux stéréotypes de ce qui est communément appelé « paysages de rêve ». Formulation que jai retrouvée dans de nombreux discours de cérétans, discours mis à mal par la collecte de données réalisées.
En effet, dans ce cas, traiter du rapport que les habitants entretiennent avec leur environnement immédiat, cest mettre en lumière un comportement que les psychologues désignent comme « une réduction de la dissonance cognitive »(1), cette capacité qua lhumain de mettre en cohérence une situation vécue avec un idéal imaginé. »
(1) L. Festinger, A theory of cognitive dissonance, Stanford University Press
Jean-Philippe ASTOLFI




Ville

Céret - 66400
Galerie Lumière dEncre , 47 rue de la République




Tel

09 50 36 29 20







[ Retour ]


Accueil | Contact | Livre d'Or | Banners | Liens | L'atelier Parisien | Infos légales         © - 2008/2012 - Artwindow

Si un contenu du site vous appartient veuillez contacter l'administrateur